Les meilleurs siège auto pour enfant : Guide d’achat complet 2023

Le moment approche et vous avez pensé à tout déjà : la chambre de votre bébé, ces vêtements, sa poussette, mais vous avez désormais raté la partie qui pourrait demander le plus de concentration : Le siège auto de votre enfant.

Siège auto COSMO groupe 0/1 (0-18kg)

Vous recherchez le meilleur siège auto pour votre enfant ? Ne perdez plus de temps à chercher ailleurs et ne faites surtout pas le mauvais choix. Découvrez les 5 meilleurs sièges auto que nous avons pour vous dans ce guide.

Quels critères choisir ? Comment faire le meilleur choix sans trop dépenser, et quels modèles du marché incarnent le mieux ces standards de confort ? Voici un guide sur la façon de s’en sortir sans aucun problème.

LES 05 MEILLEURS SIEGES AUTO POUR ENFANT EN 2023

1- Le siège auto Foppapedretti Isodinamyk, Groupe 1/2/3

Foppapedretti Isodinamyk, Groupe 1/2/3

Siège auto pour enfants de 9 mois à 12 ans. Ce siège auto appartient donc au groupe 1/2/3, qui correspond aux enfants pesant de 9 à 36 kg. Le fabricant étant Foppapedretti, ce siège est compact et dispose de multiples coussinets qui accompagneront la croissance de votre enfant. La couleur est bordeaux, avec d’autres variantes telles que le gris, le noir et le rouge disponibles pour correspondre à n’importe quel intérieur de voiture.

La décoration est très agréable et le prix justifie l’investissement car il s’agit d’un groupe de trois installations et en attendant, ils ne peuvent voyager qu’avec un lit mezzanine. Il est uniquement compatible avec les voitures équipées du système Isofix.

Malgré sa bonne position structurelle, le siège est inclinable et dispose de 5 points d’attache de corps réglables, avec protection des épaules et réducteur d’appui-tête. Le siège anatomique est doté du système de protection latérale SPS. Il est amovible donc facile à nettoyer et peut même être lavé à la main ou en machine avec de l’eau à 30° et du savon. Homologué selon la dernière réglementation européenne ECE R44/04.

Un défaut de ce système est peut-être qu’il n’a que deux positions, soit droite, soit courbée, sans position intermédiaire. Si vous débutez dans la réparation des systèmes Isofix, vous risquez de rencontrer des problèmes. Au début, vous passerez un certain temps à comprendre comment l’installer, mais après la première fois, vous n’aurez aucun doute si vous devez l’installer sur une autre machine.

Cette version ne fournit pas de fonctionnalité anti-abandon, du moins pas jusqu’à ce qu’elle soit légalement mandatée. Un conseil, puisque c’est obligatoire et que votre enfant a moins de 4 ans, assurez-vous de vérifier si l’appareil est là, ou achetez-en un supplémentaire. La loi ne tolère pas l’ignorance, et votre enfant non plus.

button

AVANTAGES :

  • Siège anatomique
  • Matelas fin réversible
  • Options de couleurs riches
  • Système de protection latérale SPS (Side Protection System)
  • Uniquement compatible avec les véhicules équipés d’un attelage ISOFIX
  • Inclinaison du siège réglable sur plusieurs positions, mécanisme de réglage de la ceinture

INCONVENIENTS :

  • Peut-être un peu trop basique
  • Coût un peu élevé

2- Le siège auto CYBEX Silver Évolutif Pallas 2-Fix

Le siège auto CYBEX Silver Évolutif Pallas 2-Fix

Siège auto enfant 2 en 1, compatible avec les voitures avec ou sans Isofix.

Il s’adapte aux sièges auto Groupe 1/2/3 de 9 mois à 12 ans. Ce type de siège hybride couvrant les caractéristiques des différents groupes constitue souvent le premier choix des parents. La possibilité d’utiliser le siège bébé de la poussette pour trois personnes (qui est généralement fournie aux parents au moment de la naissance du bébé) permet de sauvegarder et d’optimiser les nombreux produits qui sont achetés pour les enfants lorsqu’ils sont petits, et dont ils n’utiliseront plus.

En fait, le groupe 0+ est effectivement reconnu comme siège de poussette. Les matériaux de construction de la marque Cybex varient selon le type de construction : le revêtement extérieur est en polyester et le remplissage est en mousse polyuréthane.

button

Il mesure 55 x 71,5 x 43,5 cm et pèse 11,2 kg. Le constructeur propose un dispositif anti-abandon Tippy Pad pour ce siège, qui convient aux mineurs jusqu’à 4 ans. Les coussins de sécurité sont réglables en largeur, les appuie-têtes peuvent être inclinés sur trois positions et disposent d’une protection intégrée contre les chocs latéraux (système LSP). De plus, l’appui-tête peut être réglé sur 11 positions d’une seule main.

Il peut être adapté et fixé à la voiture via les ceintures de sécurité ou le système Isofix (si nécessaire). La housse est lavable en machine à 30°. Parmi les accessoires supplémentaires fournis, il y a une housse d’été. Même planifier la possibilité d’une couverture d’été seule est une bonne idée et vous le remarquerez.

Quiconque l’achète appréciera le confort de la tête de l’enfant, qui, une fois endormi, reste immobile et ne traîne pas, provoquant une gêne à l’enfant, de peur qu’il ne se réveille plus nerveux que jamais. Je ne vous recommande pas de tenter cette expérience, il criera plus fort que lorsqu’il a faim.

AVANTAGES

  • Adapté aux voitures avec ou sans ISOFIX.
  • Inclinaison du dossier réglable, appui-tête confortable et 11 réglages de hauteur
  • Matière de la housse 100% polyester
  • Facile installation dans la voiture avec la ceinture de sécurité du véhicule

INCONVENIENTS

  • Coût un peu élevé

3- Le siège auto chicco cosmos

Le siège auto chicco cosmos

Cette fois, nous passons à une « maison » ; nous arrivons maintenant au monde de Chicco, un lieu diversifié apprécié de la famille Bel Paese et qui propose une chaise ronde et ergonomique : Chicco Cosmos. Le siège s’incline sur 4 positions pour des siestes confortables et une posture correcte, le rembourrage du grand siège enrichit la gamme du chapitre « Confort » et enfin il existe un réducteur adapté aux nouveau-nés de 0 à 6 kg.

Le siège auto Chicco Cosmos peut être incliné dans la position souhaitée d’une seule main et, pour une installation facile en utilisant uniquement une ceinture de sécurité de voiture, il dispose de guides de ceinture de sécurité clairement visibles. Enfin, un point positif c’est qu’il peut être cyclé en sens inverse lors de son utilisation.

button

AVANTAGES

  • Inclinaison d’une seule main
  • Présence de « Guide ceinture »

INCONVENIENTS

  • Appui-tête mal enveloppant

 

4- Le siège auto Graco Turn2Me 360° Rotation IsoFix

Nous arrivons à la gamme Graco et constatons que ce siège présente tous les avantages du type haut de gamme Groupe 0+/1. En fait, le siège auto Graco Turn2Me présente de nombreux avantages techniques que l’on ne retrouve pas dans les autres modèles du guide :

Le siège auto Graco Turn2Me 360° Rotation IsoFix 

  • Il dispose d’une base orientable à 360° d’une seule main, permettant de positionner facilement le siège dans les deux sens de marche et vers la porte (pour un positionnement aisé de l’enfant)
  • Il est livré avec des crochets Isofix et des pieds de support pour sécuriser le siège avec ce système innovant (il peut cependant toujours être monté à l’aide d’une ceinture de sécurité de voiture)
  • Il comporte des indicateurs d’installation correcte et une protection contre les chocs latéraux pour une sécurité accrue
  • Ses tissus sont respirant
  • La hauteur de l’appui-tête peut être réglée simultanément avec la ceinture de sécurité
  • Il peut être reculé de 9 à 18 kg (pendant toute la durée d’utilisation)
  • 5 dossiers inclinables dans les deux sens
  • Ventilation du corps

 

 

button

AVANTAGES

  • C’est le seul à avoir tous ces plus techniques qui font la différence.

INCONVENIENTS

  • Poids (le plus lourd)
  • Coût élevé.

 

5- Le siège auto Cybex Solution X-Fix, Groupe 2/3

Le siège auto Cybex Solution X-Fix, Groupe 2/3

Ce siège relève des sièges auto Groupe 2 et Groupe 3 et pèse entre 15 et 36 kg. Il est sécurisé avec le système Isofix et a un design simple et ne comporte pas de ceintures de sécurité, mais il comporte un oreiller cervical très utile et une protection importante des épaules pour la sécurité. Les découpes du siège sont très pratiques et permettent de maintenir la ceinture en place sans déranger l’enfant.

Les dimensions sont 47 x 41 x 64 cm, poids 7 kg. Très pratique pour le transporter d’un véhicule à un autre. Il est fabriqué à partir de polyester et de polyuréthane et est disponible dans une variété de couleurs, avec des nuances allant du gris foncé au gris clair et au noir de haut en bas. L’appuie-tête s’incline sur 3 positions, est réglable en hauteur sur 11 positions et possède un dossier inclinable.

Il peut être entièrement retiré et lavé en machine à 30° sans risque de rétrécissement du tissu. Selon la loi italienne, les enfants mesurant jusqu’à 125 cm doivent porter le siège (dossier compris) et les 11 positions réglables en hauteur proposées par ce modèle permettent de garder votre enfant à l’aise à tout moment. A partir de 126 cm, vous pouvez retirer le dossier et utiliser uniquement l’assise.

button

AVANTAGES

  • Un assemblage facile
  • Une bonne finition générale
  • Des réglages simples à effectuer
  • Un bon rembourrage.

INCONVENIENTS

  • Le tissu n’est pas très respirant

Comment bien choisir un siège auto pour son enfant ?

Groupe d’adhésion

Pour les choix que vous devez faire, le groupe auquel vous appartenez dépend de l’âge et du poids de votre enfant. La législation prévoit deux catégories : les sièges auto et les adaptateurs ; les sièges auto des groupes 0 à 1 appartiennent à la catégorie 1, tandis que les adaptateurs comprennent les groupes 2 et 3.

Plus précisément, voici un bref résumé de ce à quoi appartiennent exactement ces groupes :

Groupe 0 : Nacelles, pour enfants de moins de 10 kg

Groupe 0+ : Les œufs sont également inclus et incluent les enfants dès la naissance jusqu’à 13 kg

Groupe 1 : De 9 à 18 kg

Groupe 2/3 : Sièges auto et enfants de 15 à 36 kg

Groupe 3 : Rehausseur pour enfant de 22 à 36 kg mesurant également 125 à 150 cm.

Il y a des parents, et ne me dites pas que vous ne le pensez pas aussi, qui pensent qu’acheter un siège auprès du plus grand groupe permet d’économiser de l’argent, alors que la seule chose que l’on ne fait pas est la sécurité de son enfant. Ce n’est pas comme les vêtements, ça va grandir de toute façon. Nous parlons ici d’un outil conçu pour résister aux chocs, sans nuire à l’enfant, en le protégeant en toute tranquillité, car il est adapté à son âge, son poids et sa taille.

Sièges hybrides

Ensuite, il y a ces sièges, appelés sièges hybrides, car ils reflètent la possibilité de transporter plusieurs groupes et de suivre l’enfant à mesure qu’il grandit, offrant la possibilité de retirer des parties du siège. Compte tenu du coût, ils représentent un investissement qui s’amortira au fil du temps, à mesure que votre enfant grandit.

Dispositif anti-abandon

Selon la législation actuelle, un dispositif anti-abandon est obligatoire pour tous les enfants de la naissance à jusqu’à 4 ans.

Certains sièges auto intègrent plusieurs groupes en un seul. Pour d’autres, il faut en revanche acheter un dispositif anti-abandon séparé, un coussin qui peut être placé sur le siège pour indiquer qu’un enfant est dans la voiture.

Vous ne le croirez pas, mais l’Italie est le premier pays à adopter une loi obligeant les parents à installer de tels appareils.

Approbation

L’abréviation ECE R44/04 fait référence au poids de l’enfant et l’abréviation ECE R129 fait référence à la taille. On retrouve ces détails dans le fond blanc sur le bord de l’assise, dans les étiquettes au texte noir, ou encore surtout dans des points cachés mais toujours facilement identifiables. ECE R44/03 fait référence à la première version, ainsi qu’aux versions précédentes R44/02 ou R44/01, qui ont été mises à jour selon les nouvelles règles de sécurité et sont donc obsolètes et ne peuvent être ni produites ni vendues.

Système de fixation

Le système Isofix est un système de fixation de siège auto normalisé au niveau international, obligatoire depuis 2002 pour le transport d’enfants mesurant jusqu’à 150 cm. Ce système relie la structure fixe du siège à la ceinture de sécurité. Le siège auto est doté de sa propre ceinture de sécurité et le bébé peut être attaché dans la ceinture de sécurité.

La structure est fixée à la base grâce à un système d’encliquetage. Après avoir atteint cinq pieds, les enfants peuvent porter une ceinture de sécurité et voyager sur le siège passager avant de la voiture.

Compatibilité

Toutes les voitures n’ont pas les mêmes attaches de ceinture de sécurité sur le dessus et sur les sièges. C’est pourquoi la législation réglementant la sécurité des sièges auto et leur stabilité prévoit des kits ou des compléments de ceintures de sécurité pour rendre le système de fixation universel. Il en existe différents types appelés Isofix universel/universel, Isofix semi-universel/semi-universel.

Confort

Le confort est le deuxième élément le plus préoccupant car l’enfant transporté ne peut pas bouger et doit être le plus à l’aise possible sans se sentir à l’étroit.

C’est pour cette raison que des coussins plus ou moins potelés sont conçus pour la tête, le cou, le petit corps, le tout enveloppé dans un tissu velours respirant. Il est important que l’enfant puisse bouger librement en toute sécurité.

La ceinture de sécurité

La ceinture de sécurité doit être fixée au siège via le système Isofix ou, une fois que l’enfant atteint une certaine taille, directement sur son petit corps. Le seul conseil est qu’ils soient en parfait état sans aucun dommage ou dommage qui compromettrait leur fonctionnalité.

Une suggestion tout à fait juste : pendant la phase de port de la ceinture de sécurité de la voiture sur votre enfant, appliquez un rembourrage pour éviter les frottements à mesure qu’il commence à grandir.

Vous pouvez les trouver sur le marché, peut-être avec un personnage de dessin animé avec lequel vous pourrez jouer pour éliminer l’inconfort du ruban adhésif sur votre poitrine. Ils commenceront à jouer sans penser au voyage. Distrait et heureux.

Nettoyage

Si le siège auto comporte des pièces amovibles, c’est une bonne idée de les nettoyer. Toutes les entreprises manufacturières comprennent désormais que les parents font attention à ces détails ; bien souvent, le mal des transports chez les enfants les oblige à nettoyer brusquement le trottoir avec des lingettes multi-usages.

Combien de fois cela vous est-il arrivé ?

Pas encore parent ? Eh bien, alors préparez-vous.

Matériel

Pour les sièges auto nouveau-nés, le tissu doit être hypoallergénique, lavable et résistant. Ils ne doivent pas comporter de coutures ou autres reliefs qui gêneraient les enfants qui peuvent toucher à tout avec leurs petites mains. Les éléments qui soutiennent et composent la structure doivent être résistants et ne pas se briser sous l’effet d’un choc.

Poids

Le poids variera selon qu’il s’agit d’une structure complexe pour un petit enfant ou s’il s’agit simplement d’un rehausseur pour un enfant plus âgé. Leur poids varie de 3 kg (rehausseur sans dossier) à 11 kg (fauteuil).

Le poids n’est pas affecté par le nombre de coussins, mais par la structure rigide de la base et du siège lui-même.

Questions fréquentes

Quel siège auto choisir ? Le choix dépend de l’âge de l’enfant et surtout du système que vous devez appliquer à votre voiture, qui doit bien évidemment être compatible avec les attaches des ceintures de sécurité.

Lorsqu’il est nouveau, votre tout-petit peut toujours rester dans un siège auto bébé (c’est pourquoi nous trouvons les poussettes triples si confortables), puis au fur et à mesure qu’il grandit, vous aurez besoin d’un coussin très moelleux compte tenu de la petite taille de votre bébé. Le trajet doit être calme mais confortable, puis à mesure qu’il grandit, vous pouvez choisir un siège auto plus petit et plus large.

Combien coûte un siège auto ?

Les prix des deux catégories peuvent varier et sont donnés à titre indicatif uniquement. Pour les sièges dotés du plus grand nombre de systèmes de sécurité, les prix varient de 42,00 € à 450,00 €.

Il existe également des rehausseurs avec ou sans dossier, qui coûtent environ moins de 100 €.

Les produits de marque bien connus ou moins annoncés auront un impact supplémentaire.

Combien de temps utiliserez-vous le siège auto ?

Les sièges autos sont obligatoires de la naissance à 12 ans ou jusqu’à 150 cm de hauteur et doivent être d’une forme adaptée à l’âge et à la taille du corps. En effet, cette hauteur permet à l’enfant d’être suffisamment grand pour porter une ceinture de sécurité comme s’il était un adulte.

Vous pouvez également le faire asseoir à côté du conducteur sur le siège avant pour vous tenir compagnie.

L’importance d’un siège ne doit pas être considérée comme une obligation légale, mais comme une forme d’amour qui protège la vie de votre enfant.

Dans quelle position installer le siège auto ?

L’emplacement d’un siège dépend du groupe auquel il est agréé. Considérez que lorsque le bébé naît et reste dans le groupe 0+, il doit être dans le sens opposé du déplacement.

Si vous le placez sur le siège passager à côté du conducteur, pensez à désactiver l’airbag latéral passager. Pouvoir voir votre petit permet également de le surveiller lors des promenades, car il peut avoir besoin d’une pause en cas de nausées soudaines ou d’épisode de pleurs.

A partir du deuxième groupe, 0+/1 doit se trouver sur la banquette arrière, dans le sens de la marche, qu’il s’agisse d’un siège, d’un rehausseur avec dossier ou sans dossier.

Combien de siège auto enfant dois-je acheter ?

Compte tenu de la répartition complexe des sièges enfants en fonction du poids et de la taille, combien de sièges enfants faudra-t-il acheter au cours de la vie d’un enfant ? La première chose que nous devons dire est que c’est une erreur de choisir un siège plus grand que nécessaire dans l’espoir qu’il durera plus longtemps : si l’enfant n’est pas bien attaché, mais bouge dans le siège, alors la sécurité de la ceinture de sécurité devra être compromise pour garantir.

Mais bonne nouvelle, il y a des sièges auto qui durent longtemps ! Il s’agit de sièges dits multi groupes, conçus pour une durée de vie plus longue, de 0 à 18 kg et donc de 0 à 4 ans : c’est pourquoi ils sont équipés de rembourrages de protection supplémentaires. Ils appartiennent au groupe mixte 0 + /1 et remplissent dans un premier temps la fonction de siège bébé puis se transforment en véritable siège. Vous pouvez trouver des exemples ici ou sur ce lien, les deux propositions ont des gammes de prix différentes mais d’excellentes performances.

Pour savoir quand il est temps de changer de siège, il suffit de vérifier si la tête de l’enfant est plus haute que la hauteur du dossier : si tel est le cas, il faudra passer à un autre modèle.

Toutefois, pour les enfants de moins de 15 mois, les sièges autos enfants doivent être installés vers l’arrière (voire latéralement dans le sens de la marche) conformément au règlement n°2. 129 (CEE-ONU). Ce n’est que lorsqu’un enfant atteint l’âge de trois ans et atteint une hauteur de 1,50 m qu’il peut être « promu » et déplacé vers le siège avant conformément aux dispositions de l’art. Article 172 de la Loi sur la route.

Quelles sont les meilleures marques de sièges auto ?

Il existe différentes marques de sièges enfants sur le marché : Chicco, Foppapedretti, Cybex, Inglesina et bien d’autres encore !

Pour vous aider à trouver le meilleur produit pour vous, vous trouverez ci-dessous un bouton qui vous redirigera vers les meilleures offres de sièges auto du marché.

Quel est l’utilité d’un siège auto enfant installé dans la voiture en cas d’accident ?

A quoi servent les sièges auto ?

Les sièges autos sont utilisés pour protéger les jeunes enfants des blessures en cas d’accident de la route.

En fait, en raison du poids et de la taille plus petits des enfants par rapport aux adultes, les systèmes de sécurité traditionnels dans les voitures, tels que les ceintures de sécurité, peuvent causer plus de mal que de bien, car ces systèmes sont conçus pour protéger les adultes de plus en plus grands.

Même en cas d’accident mineur, comme une collision arrière mineure ou un simple freinage d’urgence, les enfants voyageant dans des voitures sans soutien adéquat ou avec des sièges mal fixés peuvent courir un risque de blessures graves.

Le principal risque est que l’enfant soit projeté en avant lors d’un accident et heurte violemment le siège avant, le pare-brise ou le tableau de bord, avec des conséquences potentiellement mortelles.

Même si l’on envisage de faire porter la ceinture de sécurité aux jeunes enfants, les perspectives ne sont pas meilleures : lors d’une décélération soudaine, un enfant peut en fait subir de graves traumatismes au cou, soit à cause du freinage, soit à cause de l’accident lui-même.

Pour conclure, quelques conseils récapitulatifs

  • Malheureusement, les sièges auto ne durent pas éternellement. Les modifications doivent être effectuées plusieurs fois au fur et à mesure que l’enfant grandit, et vous pouvez économiser de l’argent en gardant le même siège le plus longtemps possible (en fonction du poids et de l’âge de l’enfant), mettant ainsi en danger la santé de l’enfant et votre permis de conduire car cela n’est pas conforme aux règles du code de la route.
  • Dépensez autant ou aussi peu que vous pouvez vous le permettre, mais pas moins ! Économiser de l’argent sur la sécurité n’est pas une idée très clairvoyante et saine, surtout pour la sécurité de vos enfants.

Méfiez-vous des sièges auto d’occasion en vente, ils pourraient être endommagés ou ne pas être en parfait état, avec toutes les conséquences expliquées précédemment

 

DECOUVREZ AUSSI NOS GUIDES SUR :